photo de profil d'un membre

Stefan Mikael MOTELICA-HEINO

CV Mikael Motelica

Résumé

Après une formation généraliste en sciences de l’ingénieur à l’Ecole Centrale de Nantes et une spécialisation en mécanique des fluides et des transferts (DEA), je me suis orienté vers les sciences de la Terre lors d’une formation complémentaire de troisième cycle en océanographie à l’Université de Bordeaux I (DEA) et un doctorat à l’Université de Pau en sciences de l'environnement. Au cours de cette dernière j’ai acquis une expertise en spéciation des métaux et métalloïdes dans l’environnement. Enfin j’ai mené au Royaume-Uni comme chercheur associé (NERC) une recherche en géochimie des milieux aquatiques. J'ai ensuite rejoint le BRGM en 2002 en tant qu’ingénieur-chercheur, mes activités de recherche concernant la biogéochimie des métaux traces. En parallèle j’ai enseigné au niveau Master à l’Université de Bordeaux I. J’y obtiens l’Habilitation à Diriger les Recherches (Ecole doctorale Sciences de la Terre et de la Vie) en 2005.
J’ai été nommé Professeur de géochimie environnementale à l’Ecole Polytechnique de l’Université d’Orléans en 2006 dans la spécialité Génie Civil et Geo-environnement.
Je suis rattaché à l’ISTO (Institut des Sciences de la Terre d’Orléans, UMR 7327 CNRS-Université d’Orléans-Brgm) où je mène une recherche en biogéochimie et minéralogie environnementale fondamentale des éléments traces, une recherche-action autour de l’agroécologie et une recherche appliquée sur la restauration écologique des milieux contaminés au sein de l’équipe Biogéosystèmes continentaux.
Je suis auteur ou co-auteur de près de 120 articles publiés dans des revues scientifiques internationales et de plus de 180 communications à des congrès scientifiques nationaux et internationaux.

Expériences professionnelles

Professeur des universités

POLYTECH'ORLEANS , Orleans

De Septembre 2006 à Aujourd'hui

J'enseigne la géologie, la géochimie appliquée, la modélisation géochimique, la pédologie, le diagnostic et la gestion des sites et sols pollués au sein de la spécialité Génie Civil et Géo-Environnement. J’intervienss également dans les enseignements de géosciences de l’OSUC et de chimie de l’environnement de l’UFR Sciences (hydrogéologie, sols et aquifères anthropisés, géochimie des eaux naturelles).
Mes travaux de recherche portent sur les interactions substances humiques-argiles-métaux, l’agroécologie sur le plan biophysique et biogéochimique, la réactivité et la géochimie redox des oxydes de Fer, les processus rhizophériques, l’écodynamique des contaminants métalliques et la caractérisation de l’exposition dans des sols et technosols contaminés phytoremédiés ou en cours de revégétalisation, l’hydrogéochimie et la pédologie urbaine dans le cadre de l’écologie urbaine et des services écosystémiques et la dynamique hydro-sédimentaire et géochimique des étangs.

Chercheur en biogéochimie

Brgm , Orléans

De Mai 2002 à Août 2006

Mes activités de recherche concernaient la géochimie couplée à la géomicrobiologie du Fer et des éléments métalliques associés, la dynamique des éléments traces associés aux colloïdes dans les hydrosystèmes de surface et l'écodynamique du Fer et du Phosphore dans les sédiments marins. J'ai été le coordinateur d’un projet européen sur le bassin versant de la mer d’Aral portant sur l’évaluation de la qualité des sols et des eaux en contexte semi-aride. En parallèle j’ai enseigné la gestion des sites et sols pollués, l’hydrogéochimie des eaux souterraines et la géochimie des contaminants au niveau Master à l’Université de Bordeaux I.

Chercheur associé

Université de Lancaster , Lancaster

De Septembre 1999 à Avril 2002

Me recherches ont porté sur la biogéochimie des éléments traces dans les environnements de surface (eaux de surface et sédiments), la spéciation des éléments métalliques et la géochimie des hydrosystèmes. J’ai mené à bien deux projets financés par le NERC sur la biogéochimie des élements traces dans les eaux de surface et par RIZA (Agence pour l’Environnement des Pays-Bas) sur la biodisponibilité des contaminants métalliques dans les sédiments estuariens.

Allocataire de recherche

Université de Pau , Pau

De Septembre 1996 à Août 1999

J’ai exercé une activité de recherche scientifique dans le domaine de la spéciation des métaux traces dans l’environnement et sur la caractérisation des déchets, des sols et des sédiments J’étais également assistant d’enseignement (moniteur) en chimie analytique de l’environnement à l’université de Pau et « colleur » en physique-chimie dans les classes préparatoires aux grandes écoles (lycées Barthou et St-Criq, Pau).

Formations complémentaires

DEA Océanographie

Université Bordeaux 1

1994 à 1995

« Géochimie des fluides hydrothermaux du prisme de la Barbade »

Doctorat

Université de Pau et des Pays de l'Adour - Chimie et Microbiologie de l'Eau

1996 à 1999

« Développement du couplage ablation laser spectrométrie de masse à source
d’ionisation plasma (LA-ICP-MS) pour l’analyse élémentaire du solide. Application à
la caractérisation des métaux traces dans l’environnement »

Habilitation à Diriger les Recherches

Université Bordeaux 1 - Ecole Sciences de la Terre et de la Vie

2005 à 2005

« Rôle des colloïdes dans le transfert des métaux et remobilisation des métaux dans les sédiments de surface »

Associations

Sciences Citoyennes

https://sciencescitoyennes.org/

Membre

Chercheurs du Monde

Membre

European Geosciences Union

https://www.egu.eu/

Membre

American Geophysical Union

https://www.agu.org/

Membre

Parcours officiels

Centrale Nantes – Ingénieur – 1994 – Ingénieur

Langues

Roumain - Notions

Allemand - Courant

Anglais - Courant

Finnois - Langue maternelle

Italien - Notions

Compétences

Enseignement supérieur
recherche
environnement
Pollution
Eau
Sols
Sédiments
Métaux et métalloïdes
Eléments traces
Ecologie
Services écosystémiques
Remédiation
Restauration écologique
agroécologie
Ville durable

Centres d'intérêt

  • Je suis particulièrement intéressé par le fonctionnement des géosystèmes continentaux et leurs interactions avec ses habitants humains et non-humains de notre planète dans le contexte de l’Anthropocène. J'ai participé à divers projets de recherche et pédagogiques en matière de biogéochimie et minéralogie environnementale en dialogue avec les sciences du vivant et les SHS pour tenter de comprendre les questions scientifiques suivantes qui s’articulent autour des 3 axes
  • une recherche fondamentale en biogéochimie des éléments traces dans les « hotspots » de la zone critique (interface eau-sol-plante et eau-sédiment etc.)
  • une recherche appliquée sur la restauration écologique des écosystèmes dégradés
  • une recherche-action sur la dynamique des sols agricoles et urbains dans le contexte de la résilience de la transition écologique et de l’agroécologie couplée à une réflexion épistémologique visant à proposer les cadres théoriques des services écosystémiques des antroposols.